Cavendish remplace Bennett sur le Tour, pas de Cavagna pour épauler Alaphilippe

Il y a 1 mois 59
Loris Belin

Par

Loris Belin

Publié 21/06/2021 à 14:53 GMT

| Mis à jour 21/06/2021 à 14:58 GMT

Un Cav' in, un Cav' out. Le Wolfpack de la Deceuninck – Quick-Step mordra dans le Tour de France avec un habitué de l'épreuve, mais pas le maillot tricolore. Rémi Cavagna a beau avoir encore un peu de jambes, en témoigne son sacre de champion de France dimanche à Epinal, il ne sera pas au départ de la Grande Boucle en Bretagne. Le rouleur avait déjà disputé le Tour d'Italie, terminé le 30 mai dernier, trop tard pour espérer suffisamment récupérer.

Cavagna avait pris part au Tour 2020 avant d'enchaîner sur la Vuelta un mois plus tard. Mais sa participation à l'édition 2021 n'était pas prévue, quelle que soit sa performance du week-end dernier.

Tour de France

Tour de France 2021 – dates, parcours, diffusion et chaînes, favoris, Français : toutes les infos

IL Y A 2 HEURES

Le principal absent de l'escouade de Patrick Lefévère se nomme Sam Bennett. Le sprinteur irlandais, vainqueur du classement par points l'an passé, ne sera pas au rendez-vous pour un doublé. "J'ai eu un petit incident à l'entraînement il y a deux semaines, qui m'a blessé au genou, a expliqué le vainqueur sur les Champs-Elysées en 2020. Même si la blessure n'était que de courte durée, cela a eu un impact trop grand sur ma préparation à la plus grande course cycliste au monde et ne pas m'a donné assez de temps pour être en bonne condition de course. Le Tour mérite que je sois à fond et cela ferait déshonneur pour la course et pour mon équipe de participer dans mon état actuel."

Vivez le meilleur du cyclisme en vous abonnant à Eurosport avec les trois Grands Tours, les cinq monuments, les Classiques, les championnats du monde et les plus grandes courses

Alaphilippe en leader absolu, Asgreen en lieutenant

Pour le remplacer, Deceuninck – Quick-Step pourra compter sur Mark Cavendish dans les arrivées massives. Le vétéran britannique (36 ans) aura bien du mal à chasser le record historique d'étapes remportées sur le Tour, toujours la propriété d'Eddy Merckx (34, contre 30 pour le Cav'). Mais le sprinteur visera tout de même à bien figurer, lui qui s'est montré revigoré par son arrivée dans l'équipe belge cette saison (5 victoires d'étape, la dernière le 13 juin dernier) et n'avait plus pris part à un Grand Tour depuis le Tour de France 2018.

"Evidemment, les circonstances avec Sam pourraient être meilleures, il a vécu un Tour vraiment spécial l'an dernier et je suis très triste qu'il ne puisse pas défendre son maillot vert. Mais en même temps, je suis ravi d'être de retour sur une course avec laquelle j'ai une affinité toute particulière et sur laquelle j'ai une riche histoire" s'est félicité Cavendish. L'homme de l'île de Man sera entouré par Davide Ballerini et Michael Mørkøv lors des sprints.

Si Rémi Cavagna n'en sera pas, la Deceuninck – Quick-Step pourra en revanche compter sur Julian Alaphilippe. Le champion du monde français sera une nouvelle fois le leader des siens, notamment épaulé par le vainqueur du dernier Tour des Flandres, Kasper Asgreen. L'objectif déclaré n'en reste toujours pas une place au classement général, mais plutôt de miser sur quelques coups, alors que les deux premières étapes à Landerneau et à Mûr-de-Bretagne semblent idéales pour Alaphilippe. "Notre équipe est très équilibrée, a expliqué le directeur sportif Tom Steels. Julian a terminé sur un bon Tour de Suisse et le premier week-end lui sied bien, donc nous allons l'entourer dans sa quête d'une victoire d'étape." L'Italien Mattia Cattaneo, et les Belges Tim Declercq et Dries Devenyns complètent l'escouade.

Dates, parcours, diffusion et chaînes, favoris, Français... toutes les infos du Tour de France 2021

Tour de France

Une équipe 100 % français pour BB Hôtels, la passe de douze pour Rolland

IL Y A 2 HEURES

Tour de France

Van der Poel, chef de file chez Alpecin

IL Y A 3 HEURES

Lire la Suite de l'Article