Politique Parti socialiste

En difficulté économique, le PS doit se séparer de onze salariés, soit le quart de ses permanents. Un nouveau licenciement collectif après celui, drastique, de 2017 dans la foulée de la présidentielle et des législatives.

Article réservé aux abonnés

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, à l’Assemblée nationale, le 25 février 2020. Le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, à l’Assemblée nationale, le 25 février 2020. LUDOVIC MARIN / AFP

C’est une nouvelle infortune qui s’annonce pour le Parti socialiste. Le premier secrétaire du parti, Olivier Faure, a annoncé, mardi 26 janvier, au bureau national, un nouveau plan social, qui doit concerner onze salariés. Soit un quart de l’effectif des permanents du PS. « C’est un choix douloureux, car ce ne sont pas seulement des salariés mais des personnes avec un engagement militant », reconnaît le premier secrétaire.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Parti socialiste : Olivier Faure coupe les ponts avec François Hollande

Le PS avait déjà dû procéder à ce type de licenciement collectif en 2017, après la bérézina de la présidentielle et des législatives : 54 personnes avaient été remerciées par la direction provisoire. Les pertes électorales avaient, en effet, entraîné une réduction drastique des revenus liés aux scores et au nombre d’élus nationaux, et forcé le PS à abaisser son budget de fonctionnement de 28 à 8 millions d’euros. Les socialistes avaient aussi été obligés de vendre leur siège prestigieux de la rue de Solférino à Paris pour s’installer à Ivry-sur-Seine dans des locaux plus modestes.

Train de vie trop élevé

Les répercussions de ces déroutes électorales se font, depuis, régulièrement sentir. Fini, la traditionnelle université d’été à La Rochelle à la fin du mois d’août, bien en vue mais trop chère, direction Blois en un format plus modeste. Oublié, le congrès du parti au coût dépassant les 2 millions d’euros : le budget du prochain, prévu à Villeurbanne (Rhône), ne dépassera pas les 500 000 euros. Les départs à la retraite n’ont pas non plus été remplacés.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Curieux cambriolage au siège du Parti socialiste

Mais les comptes consolidés en décembre ont fait apparaître un train de vie encore trop élevé, dépassant le budget annuel alloué. Les prévisions budgétaires avaient, en effet, été bâties sur un schéma trop optimiste. Entre-temps, sur les 35 élus obtenus en 2017, seuls 31 députés sont restés encartés et cotisent au groupe socialiste. Le PS a perdu aussi sept députés européens et cinq sénateurs. Et dans toutes les fédérations, le nombre des cotisations militantes a chuté. « Pour préserver notre capacité à conduire une campagne présidentielle, nous devons réduire encore nos dépenses courantes », explique la direction.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le Parti socialiste se cherche un nouveau nom

Le scrutin de 2022 se rapproche et si le candidat ou la candidate que les socialistes soutiendront n’est pas encore choisi(e), il faut préparer la trésorerie. D’elle dépend la possibilité de financer une bataille militante et une communication électorale majeures. La vente du siège en 2017 a permis au PS d’éponger ses dettes et ses emprunts, de financer son plan social et d’acheter son local à Ivry. Malgré un solde d’un peu moins de 5 millions d’euros, le budget doit être à l’équilibre pour pouvoir en emprunter autant en prévision de la présidentielle, explique le cabinet d’Olivier Faure.

Il vous reste 6.91% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Découvrir les offres multicomptes

Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment ne plus voir ce message ?

En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ignorez qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.