Le rebond de Wall Street risque de tourner court : le conseil Bourse du jour

Il y a 1 mois 52
Entreprises et marchés  le conseil Bourse du jour Pixabay

Durable ou temporaire ? Le débat sur le regain d’inflation risque d’alimenter des turbulences à Wall Street et sur les Bourses de la planète.

Au-delà du rebond des marchés ce lundi 21 juin, les actions ont renoué avec la volatilité dernièrement, alors que la Fed risque de durcir sa politique monétaire plus vite que prévu. D’autant que James Bullard, membre comité de la Fed, “a émis l’hypothèse d’une hausse de taux d’intérêt en 2022 et non plus en 2023 comme l'avait déclaré en milieu de semaine Jerome Powell”, souligne Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l'analyse de marchés chez eToro. Quant au Dow Jones, il a abandonné -3,45%, ce qui représente “sa plus forte baisse hebdomadaire depuis octobre 2020 !”, relève l’expert.

Paradoxalement, les taux des obligations n’ont pas connu la flambée prévisible. Ils se sont même “détendus, tandis que les valeurs dites défensives ont été plébiscitées par les investisseurs, qui ont préféré se tourner vers ce type de valeurs en attendant d’y voir plus clair. Ce qui est très probable, c’est que les interrogations sur le caractère provisoire ou non de l'inflation devraient perdurer et accentuer la volatilité sur les marchés”, met en garde Antoine Fraysse-Soulier.

>> A lire aussi - Bourse : pourquoi une croissance trop forte pourrait provoquer un krach

Que dit l’analyse technique ?

Si, dans l’immédiat, le S&P 500 a réussi à rebondir sur le support court terme de 4.168 points, la tendance haussière apparaît fragilisée. D’autant que le baromètre des actions à Wall Street a validé une divergence baissière (en données hebdomadaires) vendredi soir dernier.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

Et que le Nasdaq, riche en valeurs technologiques, “évolue dans ce qui apparaît comme une figure en biseau ascendant (une figure d’essoufflement avec implication baissière)”, relève Alexandre Baradez, responsable de l’analyse marchés chez IG France. Des signes qui devraient inciter les investisseurs en actions à la prudence.

>> A lire aussi - L’inflation flambe et ce n’est pas fini, un krach guette la Bourse !

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l'image)

Pixabay (montage Capital)

En savoir plus :

Débat des lecteurs

26 débatteurs en ligne26 en ligne

Faut-il investir en Bourse maintenant ?

Photo de profil de Gerard Pellieux

L investissement en Bourse, c est croire en l Homme, en sa créativité, c est croire en l Entreprise qui est le lieu de la création de Richesse. C est ...Lire plus

Lire 71 arguments Oui

Photo de profil de Claude Nataf Nataf

Non je suis dubitatif devait la valeur des indices et l'état des économies respectives. Bien sûr nous connaissons les raisons de ces spreads, les ra ...Lire plus

Lire 62 arguments Non

D'autres articles qui pourraient vous intéresser  le conseil Bourse du jour A Wall Street, “vendez en mai” ? : le conseil Bourse du jour  le conseil Bourse du jour  le conseil Bourse du jour  le conseil Bourse du jour  le conseil Bourse du jour  le conseil Bourse du jour Le CAC40 bientôt emporté par une rechute de Wall Street ? Le conseil Bourse du jour CAC40, que faire après le rebond de 23% ? : le conseil Bourse du jour  le conseil Bourse du jour  Capgemini est cher, au regard du risque américain ! Wall Street se stabilise après deux jours de rebond
Lire la Suite de l'Article