Nadal à Paris ? A partir des demies, c'est (encore plus) la boucherie

Il y a 1 semaine 12
Laurent Vergne

Rangez les gaules, c'est une affaire pliée. Rafael Nadal va remporter Roland-Garros pour la 14e fois. C'est, en tout cas, ce que laisse entendre l'historique du Majorquin sur la terre battue parisienne. Le battre porte d'Auteuil relève déjà de l'exploit mais, quitte à le faire, mieux vaut s'y atteler avant les demi-finales. Après, c'est tout simplement impossible si l'on en croit les statistiques.

Podcast Terre Débattue : Djokovic-Nadal, Tsitsipas-Zverev... Emission spéciale demi-finales

Ses deux uniques défaites ici ont été enregistrées en huitième de finale (Robin Söderling en quatre sets, 2009) et en quart de finale (Novak Djokovic en trois sets, 2015). Une fois dans le dernier carré, c'est du 100% pour le Majorquin. Voici la liste des joueurs qui ont buté sur lui en demie ou en finale :

Roland-Garros

Mahut : "On avait tous les deux envie de pleurer, c’était fort"

IL Y A UNE HEURE

. Roger Federer : 6 (Demi-finale x 2, Finale x 4)
. Novak Djokovic : 6 (Demi-finale x 3, Finale x 3)
. Dominic Thiem : 3 (Demi-finale x 1, Finale x 2)
. David Ferrer : 2 (Demi-finale x 1, Finale x 1)
. Andy Murray : 2 (Demi-finale x 2)
. Mariano Puerta : 1 (Finale x 1)
. Robin Söderling : 1 (Finale x 1)
. Stan Wawrinka : 1 (Finale x 1)
. Ivan Ljubicic : 1 (Demi-finale x 1)
. Diego Schwartzman : 1 (Demi-finale x 1)
. Juan Martin Del Potro : 1 (Demi-finale x 1)
. Jurgen Melzer : 1 (Demi-finale x 1)

Soit 26 victoires en 26 matches. Souvent, avec une marge confortable puisque sur ces 26 rencontres, une seule est allée jusqu'au 5e set. C'était la fameuse demi-finale contre Novak Djokovic, en 2013. Au total, Nadal n'a concédé que dix manches en 26 matches au cumul de ses demi-finales et finales à Paris. Le tarif maison en fin de quinzaine, c'est 3-0. A 17 reprises, le Majorquin s'est en effet imposé en trois sets. Huit fois, il a concédé une manche (quatre fois contre Federer, deux contre Djokovic, et une fois face à Puerta et Thiem).

"C'est difficile de parier contre Nadal même si c'est Djokovic en face"

Sans parler de le battre, ce que personne n'a donc pu réussir dans ce contexte, il est même extrêmement difficile de mener face à Nadal en demie ou en finale à Roland-Garros. Ce n'est arrivé qu'à trois reprises sur l'ensemble de ces 26 matches. Pour les deux premières, cela commence à dater puisque c'était lors de ses deux premières finales à Paris, en 2005 contre Mariano Puerta et 2006 devant Roger Federer. Il a fallu ensuite attendre une autre finale, celle de 2014, où Novak Djokovic avait lui aussi chapardé le premier acte. Tous trois se sont inclinés en quatre manches derrière.

En demi-finale, jamais personne n'a donc compté un set d'avance face à Rafael Nadal. Si, vendredi, Novak Djokovic y parvient, ce sera donc déjà une forme d'exploit. Et si le Serbe devait s'imposer, ce serait donc historique. Idem pour l'éventuel adversaire de l'Espagnol en finale.

Une bulle et trois sets pour un 13e triomphe : Nadal a détruit Djokovic

Roland-Garros

Carré d'as pour demies de rêve

IL Y A 2 HEURES

Roland-Garros

Krejčíková, un combat fantastique et une première finale

IL Y A 2 HEURES

Lire la Suite de l'Article