Vaccins contre le Covid-19 : 90% de l'Afrique risque de ne pas atteindre les objectifs de vaccination, estime l'OMS

Il y a 1 semaine 32

L'Organisation mondiale de la Santé, qui s'inquiète de la résurgence de l'épidémie de Covid-19 sur le continent africain, estime que la plupart des pays africains n'auront pas vacciné un dixième de leur population d'ici septembre.

Article rédigé par

Publié le 10/06/2021 20:51

Temps de lecture : 1 min.

L'OMS s'inquiète de la vaccination contre le Covid-19 sur le continent africain. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, près de 90% des pays africains ne vaccineront pas un dixième de leur population d'ici septembre – l'objectif mondial –  s'ils ne reçoivent pas d'urgence au moins 225 millions de doses de vaccins. "Seuls sept pays africains (sur 54) ont une chance d'atteindre l'objectif", a déclaré la docteure Matshidiso Moeti, directrice de l'OMS pour l'Afrique, lors d'une conférence de presse en ligne, jeudi 10 juin.

Cette alerte de l'OMS s'inscrit dans un contexte de résurgence de l'épidémie de Covid-19 en Afrique, où les nouvelles infections augmentent "d'une semaine sur l'autre" et font craindre une troisième vague. "La pandémie tend à la hausse dans dix pays africains, dont quatre qui enregistrent un bond de plus de 30%" du nombre de contaminations au cours de la semaine écoulée", met en garde l'organisation dans un communiqué.

Seulement 2% des 1,3 milliard d'habitants du continent ont reçu une dose, alors que l'Afrique n'a reçu qu'1% des 2,1 milliards de doses administrées dans le monde à ce jour. "Malgré de récentes promesses, seule la France a accru ses dons via le Covax (le dispositif permettant aux pays les plus pauvres d'accéder à la vaccination), avec 1 million de doses destinées à huit pays en juin", regrette l'OMS, qui compte sur le don de 500 millions de doses de Pfizer-BioNTech aux pays pauvres pour relancer la campagne de vaccination en Afrique.

L'Organisation mondiale de la Santé, qui a nouvelle fois exhorté les pays les plus riches à partager les vaccins, a employé le terme fort "de vie ou de mort", selon les mots de Matshidiso Moeti. Les livraisons de vaccins en Afrique sont actuellement à l'arrêt, et 14 pays africains ont déjà utilisé entre 80% et 100% des doses reçues grâce au dispositif Covax.

actualités analyses vidéos

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Lire la Suite de l'Article