Violences à Jérusalem, JO de Tokyo et vaccin chinois : les informations de la nuit

Il y a 1 mois 66

Plus de 200 Palestiniens blessés à Jérusalem dans des heurts avec la police israélienne. Au moins 205 Palestiniens et 17 policiers israéliens ont été blessés vendredi dans de violents affrontements sur l’Esplanade des Mosquées, rapporte Haaretz. Des dizaines de milliers de fidèles s’étaient rassemblés sur l’Esplanade des Mosquées – le Mont du Temple, pour les Juifs – pour la dernière prière du vendredi avant la fin du ramadan. Une partie d’entre eux “est restée à la mosquée Al-Aqsa” après la prière “pour protester contre les évictions (de familles palestiniennes) dans le quartier de Cheikh-Jarrah” au profit de colons israéliens. C’est alors que les affrontements, les plus importants des dernières années à Jérusalem-Est, ont commencé, avec des jets de projectiles côté Palestiniens, et des grenades assourdissantes et des tirs de balles en caoutchouc côté police. Le calme est revenu dans la nuit. Washington a appelé à la “désescalade” des tensions et a demandé à son allié israélien d’” éviter” l’éviction de familles palestiniennes.

Rien n’empêchera les JO de Tokyo d’avoir lieu, selon le CIO. Le vice-président du Comité international olympique (CIO), John Coates, a assuré samedi que les Jeux Olympiques de Tokyo auraient lieu comme prévu en juillet et en août, malgré la pandémie de coronavirus, car “les organisateurs ont mis en place ‘une bulle olympique sur-mesure’ pour protéger les athlètes et la population japonaise”, selon l’agence Reuters. La situation sanitaire au Japon n’est guère rassurante, avec l’état d’urgence décrété à Tokyo, mais “toutes les mesures ont été prises” pour assurer des Jeux sans Covid, selon M. Coates.

Covid-19 : feu vert de l’OMS à l’utilisation du vaccin chinois. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a accordé son homologation d’urgence au vaccin anti-Covid chinois Sinopharm, fabriqué à Pékin – le 6e vaccin à recevoir le feu vert de l’OMS dans le monde, observe CNBC. Les discussions pour l’homologation d’un second vaccin chinois, le Sinovac, sont en cours. L’OMS juge le vaccin Sinopharm “sûr, efficace et de qualité”. “Les vaccins restent un outil vital”, a déclaré le directeur général de l’organisation, Tedros Adhanom Ghebreyesus. “Mais pour l’instant, la production et la distribution des vaccins sont insuffisantes pour mettre fin à la pandémie, sans l’application permanente de mesures de santé publiques qui sont, nous le savons, efficaces”.

Sélection de la rédaction

Lire la Suite de l'Article